“Vestibulum semper enim non eros. Sed vitae arcu. Aliquam erat volutpat. Praesent odio nisl, suscipit at, rhoncus sit amet, porttitor sit amet, leo”.

                            La prise en charge

La prise en charge est personnalisée, propre à chaque pathologie et tenant compte de l’histoire et du vécu de chaque patient.

Elle est élaborée à partir de la mise en place d’un plan d’intervention ayant comme point de départ une première rencontre avec le demandeur : le patient, sa famille ou le représentant de l’établissement spécialisé qui accueille le patient, pour dresser un bilan des capacités, des difficultés et des besoins du patient. Cela permet de définir ensuite des objectifs d’intervention et de déterminer quel animal sera le plus approprié en fonction de l’objectif visé : le chien, le lapin ou le cochon d’Inde.



Une séance dure au minimum une heure, elle permet d’alterner un temps d’activités au contact des animaux (parfois en extérieur pour les activités nécessitant un peu d’espace) et un temps d’ateliers autour du jeu.

La prise en charge des enfants en situation de trouble des apprentissages :

Elle s’adresse aux enfants en difficulté scolaire et/ou porteur d’un trouble des apprentissages tel que la dyslexie, la dysorthographie, la dysphasie, la dyspraxie, la dyscalculie, la dysgraphie ou encore le déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité.

La prise en charge est élaborée à partir de la mise en place d’un projet personnalisé permettant la « remise en piste » de l’élève sur le plan des apprentissages et ce, en dressant un bilan de ses habiletés (forces et limites), connaissances, difficultés et besoins, puis en instaurant des conditions plus favorables à ses apprentissages, en accordant un rôle important à l’animal.

La prise en charge s’articule entre des temps d’activités et de soutien scolaire en intérieur et des temps en extérieur, au contact des animaux. Les enfants peuvent ainsi développer d’autres repères et d’autres procédés qui leur permettront d’aborder le langage, la lecture, l’écriture, le mouvement, l’équilibre, l’émotion, la valorisation, l’estime de soi, à partir d’ateliers ludiques dont la médiation animale est toujours le sujet principal.

Chaque patient a son projet personnel qu’il suivra selon ses progrès et selon le rythme de ses apprentissages.